Augmentation croissante du nombre de perturbations de la supply chain

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4, 67 out of 5)
Loading...
juin 14, 2018  |   Etude de cas   |     |   0 Comment

30% d’augmentation des perturbation supply chain entre 2016 et 2018

accroissement-perturbations-supply chainUne étude récente publiée dans automotive logistics fait état d’une augmentation conséquente du nombre de perturbations de la supply chain dans le secteur automobile.

L’étude parle d’une augmentation de 30% des perturbations de la supply chain entre 2016 et 2018. Les incendies d’usines, les grèves et  le changement des conditions climatiques sont incriminés. Des causes difficiles à maîtriser et à intégrer à un modèle supply chain quel qu’il soit.

Ces perturbations supply chain concernent aussi bien les constructeurs automobiles que les équipementiers de rang 1 ainsi que les rang 2 et 3 meme si la visibilité est moins bonne sur ces 2 derniers.

Comment faire face à l’augmentation des perturbations logistiques ?

 

Alors, comment faire face à cette augmentation du nombre d’urgences ? : dans l’idéal chaque site automobile devrait mettre en place un plan d’urgence en cas de rupture d’approvisionnement amont et aval. Cela se fait couramment dans des secteurs stratégiques tels que les datacenters, les centrales électriques…

Concrètement, il s’agit d’anticiper une procédure en cas de rupture d’approvisionnement depuis un fournisseur stratégique ou vers un client clef. En cas de retard important depuis un fournisseur, s’agit il de lui laisser gérer le retard ou est il plus prudent de reprendre la main sur la partie transport pour maximiser les chances de livraison dans les délais ? Le contrat commercial le prévoit il ? Dans ce cas, le surcoût lié au transport premium peut il être refacturé au fournisseur à partir du moment ou le retard lui incombe clairement ?

En aval : quelles sont les solutions dont nous disposons pour faire face à une rupture d’approvisionnement chez l’un de nos client grand compte ? Avons-nous une liste de solutions de transport premium prêtes à être déclenchées à tout moment ? Qui signe dans ces situations ? Ce ou ces personnes sont elles joignable facilement et à tout moment de jour comme de nuit ? Ce type de questions peut faire partie d’un process supply chain intégré.

Etude de cas

 

Qui a la capacité de décision en cas de crise supply chain ? Ce point est critique : une situation récente l’illustre parfaitement : un équipementier de rang 1 nous contacte pour organiser en toute urgence un air charter (avion dédié) vers son client qui allait se retrouver à l’arrêt dans quelques heures. Les enjeux financiers pour cet équipementier sont colossaux en terme de pénalités de retard et d’impact commercial avec le constructeur automobile. Malgré leur bonne volonté, les équipes opérationnelles se sont retrouvées dans l’incapacité totale de déclencher l’avion qui aurait permit de livrer avant l’arrêt de production chez le client. Pourquoi cela ? : personne sur site n’avait l’autorité nécessaire pour prendre une décision au moment de l’urgence. Seul le directeur d’usine aurait pu déclencher les opérations et sauver la situation mais il n’était malheureusement pas joignable à cette heure tardive de la nuit.

Conclusion: anticiper au lieu de payer (cher)

 

Un plan d’urgence mis en place préalablement aurait pu éviter qu’une telle situation ne se produise. En cas d’indisponibilité du directeur de site, le plan d’urgence aurait simplement précisé quelle personne contacter pour éviter le blocage total et ses conséquences financières. Pour rappel : 1 minute d’arrêt de production chez un constructeur automobile est évalué à 22 000 USD de pertes, ce qui représente 1.3 million par heure (infiniment plus qu’un avion charter déclenché au bon moment). Des montants qui justifient amplement la mise en place d’un plan d’urgence intégré à la stratégie supply chain afin de protéger les équipementiers, les constructeurs et surtout les équipes opérationnelles qui doivent faire face à ce type de situation sur le terrain, bien trop souvent sans aucune procédure existante pour les aider à prendre les bonnes décisions. Pourtant, ce sont souvent elles qui portent les conséquences d’une situation de crise mal gérée.

 

Comments are closed.

Actualités

  • 30% d'augmentation des perturbation supply chain entre 2016 et 2018 Une étude récente publiée dans

    Augmentation croissante du nombre de perturbations de la supply chain
  • Le transport premium [caption id="attachment_6532" align="alignright" width="250"] Uutilisation du transport premium dans l'industrie juste à temps[/caption]   Dans le secteur ...

    Petit historique du transport premium