Avion-Taxi & Expédition d’Urgence : Trucs et Astuces du Manager Logistique

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (17 votes, average: 4, 88 out of 5)
Loading...
juin 25, 2013  |   Blog,Etude de cas   |     |   1 Comment

avion-taxi cargo aérien Beech 90Avion Taxi – De quoi Parle-t-on ?

Un avion-taxi ou air charter consiste à affréter un avion exclusivement pour un transport donné. Un appareil et son équipage sont mis à disposition pour livrer de la marchandise prioritaire d’un point A à un point B dans les meilleurs délais.

L’avion-taxi est utilisé pour les expéditions industrielles les plus urgentes et les dépannages excetionnels : Rupture d’approvisionnement chez un client,  risque d’arrêt de production, pénalités financières importantes en cas de retard de livraison, matériel ou pièce de rechange essentielle, fret au milieu de la nuit …

Travailler en confiance, payer le Prix -Juste

Dans ces situations d’urgence, il est primordial pour un Manager logistique de savoir qu’il travaille avec un professionnel de confiance et qu’il paye le juste-prix pour le service demandé, rien de plus.

Sur le marché des avions taxis et du fret d’urgence, les opérateurs sont nombreux. Quelques conseils pour aider le Manager Logistique à poser les bonnes questions et à faire son choix en toute indépendance.

Quid des 6 Questions à se poser :

  1. 1/Un appareil adapté à ma demande : le type d’appareil utilisé est important car il va déterminer en grande partie le tarif du transport aérien. Une règle simple : Plus l’appareil est petit, moins la facture sera lourde ! Un bon opérateur fera tout son possible pour offrir un avion qui convienne au mieux à la marchandise. Il proposera par exemple un petit Beech 90 au lieu d’un ATR. Ladifférence de tarif entre les deux peut varier du simple au double…
  2. 2/Anticiper le Risque de retard à l’enlèvement ? : Lorsqu’un avion taxi est organisé, l’appareil est positionné à heure fixe, prêt à décoller sur l’aéroport. Il faut savoir que les pilotes doivent respecter un temps d’activité et un temps maximal de vol par cycle de 24h. Ce temps est réduit de nuit. S’il y a du retard à l’enlèvement, cela empiète directement sur le temps d’activité des pilotes qui doivent attendre pour décoller (au risque de rester cloué au sol en cas de dépassement). Votre opérateur a-t-il pris la peine de vous demander s’il y avait un risque de retard à l’enlèvement de la marchandise ?
  3. 3/Aéroport de départ et d’arrivée : Certains aéroports sont ouverts 24/24h d’autres non, le personnel qualifié pour la sécurisation et pour le handling n’est pas forcément disponible, les engins de levage non plus… Votre opérateur a-t-il pris le temps de vérifier les disponibilités au départ et à l’arrivée ? Si ce n’est pas le cas, des retards importants peuvent survenir ainsi que des surcoûts imprévus (déviation vers un autre aéroport).
  4. 4/Temps de transit : Comme pour les taxis-route, le Manager Logistique devra rester vigilant par rapport aux opérateurs qui lui disent « ce qu’il veut entendre » pour « décrocher le job ». Un opérateur sérieux devra fournir sur demande une time-table réaliste au manager logistique, incluant le temps de vol ainsi que les opérations de handling au départ et à l’arrivée + le post-acheminement. Autant d’éléments sérieux pour justifier d’un temps de transit et d’une heure de livraison.
  5. 5/Quel opérateur ? Le choix de l’opérateur est libre : Il peut être intéressant de s’adresser à un opérateur qui n’offre pas uniquement des solutions Avion-Taxi mais qui a une palette de services plus étendue en fret aérien. Il saura ainsivous offrir une autre solution expresse moins onéreuse dés que cela est possible avec des avion taxi air charter 24h sur 24 ATC airfreight industryéconomies importantes à la clef (par exemple : une solution de fret prioritaire en soute si un vol régulier est disponible ou un bagage accompagné …). Travailler avec un Transitaire aérien qualifié IATA au lieu d’un commissionnaire de transport est également une sécurité supplémentaire. L’agrément IATA est une garantie absolue d’un certain niveau de compétences et de connaissances dans le transport aérien. De plus l’opérateur transitaire aérien, bénéficie d’un réseau puissant sur chaque aéroport international, ce qui est précieux en cas d’imprévu local (contrôle douane, contrôle sécurité, acheminement de la marchandise …). Un transporteur expressiste, ou un commissionnaire de transport n’offrira pas toujours le même niveau de ressources.
  6. 6/Quel tarif ? Le tarif est un élément clef pour le site industriel qui décide d’organiser un avion taxi. Il est primordial de payer le prix juste pour un service donné et rien de plus. Des opérateurs peut scrupuleux profitent de la situation d’urgence dans laquelle le Manager Logistique se retrouve pour abuser au niveau de ses tarifs. Un conseil : Comparez, lancez un ou deux devis avant de vous décider ! Un opérateur de confiance n’aura pas peur de la mise en concurrence et si différence de tarif il y a, il saura l’expliquer : type d’appareil, approche ou non, frais plus ou moins élevés selon l’aéroport utilisé… .

Conclusion :

avion-taxi expédition spéciale ATCL’organisation d’un avion-taxi pour du fret urgent, est un moment de stress intense pour un Manager Logistique sous la pression de sa Direction en interne et de son client en attente de la marchandise.

Il est important de travailler avec un opérateur de confiance habitué à gérer ce genre de situations d’urgence et qui saura vous poser les bonnes questions pour vous accompagner.

Nicolas MERY – Airfreight Manager Industry

Contacter Nicolas Mery ? :

email : nicolas.mery(at)airtimecritical.com

Contacter ATC Airfreight pour un Avion Taxi ?  :

Cliquez Ici

1 Comment for this entry

    Romain
    juin 27th, 2013 on 5:29

    Merci pour cet article intéressant qui regorge d’informations critiques.