Fret Aérien et Crédit Documentaire : Quelques Conseils …

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4, 50 out of 5)
Loading...
novembre 23, 2012  |   Blog,Etude de cas   |     |   Comments Off on Fret Aérien et Crédit Documentaire : Quelques Conseils …

De quoi parle t-on ?

La lettre de crédit ou crédit documentaire que nous connaissons aussi sous le terme de Crédoc  ou de « Lettre of Credit » (abrégé L/C en anglais) est une opération établie entre un vendeur et un acheteur pour sécuriser une transaction commerciale à l’international.

Dans un contexte international ou les recours en justice à l’étranger sont toujours très compliqués, le vendeur et l’acheteur ont tout intérêt à sécuriser la transaction au mieux pour éviter des litiges ultérieurs.

Dans une vente à l’international, les positions du vendeur et de l’acheteur au sujet du paiement sont opposées : Le vendeur aurait intérêt à être payé tout de suite avant d’expédier sa marchandise alors que l’acheteur ne voudrait payer qu’à la réception et pas avant !

Ces deux positions opposées sont en quelque sorte réconciliées grâce à l’opération de crédoc entre les deux parties.

Ce qu’il faut savoir :

Le bénéficiaire du crédit doc est celui qui exporte la marchandise et va trouver une garantie de paiement dans cette procédure. C’est lui qui doit être le plus vigilant (voir lien vers les conseils).

Il a tout intérêt à se faire conseiller par un transitaire/transporteur qui a l’habitude de travailler en Crédoc. Nous consulter si vous voulez en savoir plus sur votre envoi en Crédoc : Contacts ATC Airfreight.

Le donneur d’ordre est l’importateur qui attend les marchandises, c’est lui qui commande le crédit doc auprès de sa Banque. C’est aussi pour cela qu’il est important que l’exportateur de la marchandise vérifie attentivement les informations fournies par la banque émettrice. En effet la banque émettrice reçoit l’ensemble de ses informations de la part de l’acheteur : si l’acheteur glisse des informations erronées ou contraires au contrat de vente, elles apparaîtront dans le crédit documentaire ! Le vendeur de la marchandise doit donc vérifier les détails du crédoc et demander à son acheteur de le modifier s’il ne convient pas.

Le Fret Aérien et la Lettre de Crédit :

Lorsque vous faites un envoi aérien avec lettre de crédit, un certain nombre de documents devront être réunis, notamment la LTA ou Air Way Bill mais aussi la facture commerciale et peut être un certificat d’origine pour faciliter le dédouanement à l’arrivée.

Dans cette procédure de crédit documentaire il est important de suivre les instructions de sa banque (ex : si la banque ne conseille pas de travailler avec tel pays ou telle banque émettrice, il est plus prudent de l’écouter).

Votre transitaire aérien sera lui aussi de précieux conseil car il a l’expérience du terrain vers les pays de destinations que vous visez. Vous avez donc tout intérêt à faire appel à un transitaire qui saura vous conseiller correctement dans les étapes et documents à réunir pour faire de votre transaction commerciale un succès !

Faites de votre envoi sous Crédoc un succès :

Vous avez une expédition en crédit doc à organiser ? Contactez nos équipe ATC par email et nous reprendrons contact avec vous dans les meilleurs délais : ops@airtimecritical.com

En savoir plus / Conseils :

Lire cet article très bien fait sur les conseils relatifs au crédoc pour le bénéficiaire c.ad celui qui exporte la marchandise et qui doit donc faire doublement attention :

***

Découvrir les solutions ATC, spécialiste du fret aérien international pour les industriels :

  • Fret International Prioritaire : lien
  • Avions Cargos Charters et Fret Hélicoptères : lien
  • Colis Express Europe : lien
  • Bagages Accompagnés : lien
  • Matière dangereuse DGR par air : lien
  • Exportations Temporaires : lien

 

 

Comments are closed.