Exportation Temporaire – Salons, Foires et Expositions

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5, 00 out of 5)
Loading...
novembre 09, 2012  |   Blog,Etude de cas   |     |   Comments Off on Exportation Temporaire – Salons, Foires et Expositions

Aujourd’hui il est plus que jamais nécessaire d’aller chercher la croissance là où elle se trouve ; c’est à dire, loin de chez nous, sur des marchés en dehors de l’Europe.

Dans notre manche, un vrai savoir-faire Européen souvent unique qui fait le succès des PME exportatrice allemandes à travers le Monde. Pas plus tard qu’hier soir, sur la chaîne américaine Discovery vous pouviez regarder un reportage sur les dernières centrales à énergie solaire dans le nord de l’Afrique : Le grand expert technique des sites à travers le monde entier était un ingénieur reconnu d’une PME Allemande du secteur, qui baroudait d’un site à l’autre du globe en vendant ses solutions de maintenance.

De quoi démontrer une fois de plus la haute technicité des entreprises européennes !

Les entreprises Françaises tirent également leur épingle du jeu avec une avance considérable dans des domaines de pointe dans les secteurs aéronautique, transports ferroviaires, énergie, câbles à fibre optiques, haute tension, câbles immergés, secteur médical et bien d’autres.

Les Salons … Et leurs Exportations Temporaires !
Cela pour en venir au sujet de cet article : les foires et salons à l’étranger outil de conquête, et les exportations temporaires qui vont avec.

Dans notre métier (le transport aérien pour les industriels) nous avons trop souvent entendu des clients nous raconter leurs mésaventures pour des exportations temporaires sur des salons à l’étranger.
Habituellement, un mandataire est recommandé par le salon pour les importations. Le client confiant, fait appel à un intégrateur expressiste classique pour s’occuper de son envoi et de toutes les formalités en se disant que c’est certainement comme cela qu’il faut procéder.

Souvent, l’envoi arrive en retard pour l’exposition : il n’est pas rare d’entendre des commerciaux se plaindre d’avoir reçu leur matériel que le second ou le troisième jour de l’exposition pour une foire de 5 jours ! Quelle perte pour la société qui a loué le stand, a déplacé son personnel et a payé de l’express pour son envoi ! Les réclamations sont alors laborieuses : call-center, histoire à raconter de nouveau depuis le début à chaque fois, difficulté à savoir où se trouve vraiment la marchandise et quand elle va finalement arriver.

Le retour de la marchandise est également souvent difficile. Blocage avec les douanes à l’export, retour partiel de la marchandise, contestation des douanes au ré-import …

Pourquoi le carnet ATA est-il un véritable passeport pour les exportations temporaires ?

Souvent, afin de ne pas rajouter de surcoût et de procédures administratives, le client se passe de carnet ATA, car celui-ci est facultatif.
Pourtant, le carnet ATA simplifie grandement la procédure et limite les raisons de blocage. Sans ATA, le commanditaire doit en effet avancer les taxes d’entrées et TVA sur la valeur de la marchandise et se voit remboursé qu’après le réexport de la marchandise. Il est évident que cela puisse poser des problèmes si l’agent importateur doit avancer des sommes importantes et c’est souvent le cas sur des salons internationaux ou des produits high-tech sont exposés.
Une autre difficulté : sans carnet ATA, l’expressiste utilisé, ne peut pas se charger des procédures de douanes d’importation et d’exportation sans mandat de l’agent désigné pour le salon. Bien entendu, l’agent ayant souvent l’exclusivité pour le salon, ne tient pas à laisser une autre société s’occuper de l’import et du ré-export à sa place.

En savoir plus sur les carnets ATA (site et vidéo): http://www.iccwbo.org/chamber-services/trade-facilitation/ata-carnets/
Quel coût pour un ATA ? : comptez un cout moyen de 3-4% de la valeur de la marchandise, mais vérifiez le cout exact auprès de votre CCI locale car les tarifs varient en fonction des destinations.
Quel délais pour l’obtenir : les délais la encore peuvent varier selon votre CCI, mais vous pouvez compter sur une mise à disposition dans les 3 à 5 jours : a vérifier avec votre CCI locale.

Un Door-Airport : La solution ?

La solution utilisée automatiquement est alors de proposer un Door-Airport : la responsabilité de l’espressiste s’arrête à l’arrivée sur l’aéroport. Après ça, c’est au mandataire du salon de s’occuper des procédures d’import, de livraison sur le salon et de réexport.
Vous avez donc deux interlocuteurs différents qui s’occupent de l’envoi et deux responsabilités séparées. Il y a une sorte de « rupture de charge des responsabilités sur l’envoi ».
Si tout se déroule comme prévu, aucun souci. Par contre dans le cas contraire, il vous faudra contacter non pas l’expressiste en charge de votre envoi, mais le mandataire du salon, vous imaginerez facilement que vous risquez d’avoir du mal à le joindre vu qu’il s’occupe des importations/exportations de l’ensemble des exposants du salon et de leurs problèmes…

Des solutions alternatives pour éviter le plus possible les ennuis ?

Nous conseillons donc à nos clients industriels de faire appel à un freight forwarder indépendant pour ces envois qui demandent un suivi de A à Z et … de Z à A  et non pas à un expressiste généraliste.
Le freight forwarder est basé directement sur l’aéroport et est justement la pour les envois qui demandent un suivi particulier.
La note ne sera pas forcément deux fois plus salée et la maîtrise des opérations sera bien meilleure. Dans le cadre d’un ATA, le freight forwarder choisi aura la maîtrise des différentes étapes sur toute la ligne : exportation temporaire, jour de livraison sur le salon, procédure de re-export et d’importation, jour de retour de la marchandise.

S’il est décidé de ne pas faire d’ATA, (parfois le pays de destination n’est pas encore signataire du protocole ATA) le freight forwarder s’occupera de façon personnalisée des procédures d’exportation temporaire, de la vérification de vos proforma / factures qui doivent être très précises et pour le retour, des procédures de réimport.
Il sera également là pour vous conseiller de façon personnalisée sur votre envoi.

J’espère que cet article pourra vous aider dans le succès de vos salons à l’étranger. Si vous expédiez de France et de Belgique, nous sommes là pour répondre à vos demandes.

Bien à vous,
Nicolas Mery

Airfreight manager – Industry
Air Time Critical
Email : ops@airtimecritical.com
http://airtimecritical.com/

Comments are closed.

Testimonials

  • 30% d'augmentation des perturbation supply chain entre 2016 et 2018 Une étude récente publiée dans

    Augmentation croissante du nombre de perturbations de la supply chain
  • Le transport premium [caption id="attachment_6532" align="alignright" width="250"] Uutilisation du transport premium dans l'industrie juste à temps[/caption]   Dans le secteur ...

    Petit historique du transport premium